La bisexualité qu'est-ce que c'est?

Définition

La bisexualité peut être définie comme l'attraction (sexuelle ou amoureuse) pour les pesonnes des deux sexes. Cependant, cette attraction n'est pas forcément égale: certains bisexuels sentent qu'ils ont une préférence pour un sexe, mais ne renient pas leur attraction pour l'autre sexe. Par contre, quelques bisexuels n'ont pas de préférence, et focalisent plus sur la qualité de l'individu plutôt que sur son genre.

Les échelles

À partir de quand peut-on dire qu'on est bi?

L'échelle de Kinsey

Le Docteur Alfred Kinsey a créé une échelle, graduée entre hétérosexualité (0) et homosexualité (6), pour évaluer les individus en fonction de leurs expériences et leurs réactions psychologiques. Les graduations sont :
0 = Entièrement hétérosexuel(le) 
1 = Prédominance hétérosexuelle, occasionnellement homosexuel(le) 
2 = Prédominance hétérosexuelle, avec un «passé» homosexuel bien distinct 
3 = Egalement hétérosexuel(le) et homosexuel(le) 
4 = Prédominance homosexuelle, avec un «passé» hétérosexuel bien distinct 
5 = Prédominance homosexuelle, occasionnellement hétérosexuel(le) 
6 = Entièrement homosexuel(le)

De ce fait, un individu évalué de 1 à 5 est considéré comme bisexuel.

La grille de Klein

La grille d'orientation sexuelle de Klein est représentée par le tableau ci-dessous. Pour chaque personne, elle définit les sept composantes variables de l'orientation sexuelle, selon une liste de A à G (côté gauche du tableau). Les trois colonnes indiquent trois différents points selon lesquels l'orientation sexuelle est évaluée : le passé de la personne, son présent, et son idéal. La personne ensuite reçoit une valeur de 1 à 7 pour chacune des 21 combinaisons résultantes, une valeur pour chaque case vide du tableau. Les significations des valeurs sont indiquées juste en bas du tableau.

Pour en savoir plus sur la grille de Klein cliquez ici

Les symboles

Le drapeau

drapeau bisexuel« Le 5 décembre 1998 était dévoilé, pour la première fois, un drapeau dédié aux bisexuels. L'objectif du dévoilement de ce drapeau était d'augmenter la visibilité des bisexuels. La couleur rose représente l'attraction homosexuelle, le bleu l'attraction hétérosexuelle et la conjonction des deux en des teintes de violet l'attraction pour les deux, soit la bisexualité. Le bût de ce drapeau est de faire comprendre et de faire accepter cette teinte de violet comme étant une réalité de plusieurs individus. »

Les triangles

triangles bisexuelsLe magenta représente l'attirance vers une personne de même sexe (Gai et Lesbienne). Le métissage qui résulte en la couleur lavande représente l'attirance envers les deux sexes (Bi). Le bleu royal représente l'attirance pour le sexe opposé (Hétéro). L'idée maîtresse pour comprendre la symbolique du drapeau bi est que la couleur bi (lavande) est à peine percevable dans le monde gai et hétéro (magenta et bleu royal), comme dans la réalité. Ce qui vient démontrer l'invisibilité bisexuelle dans les communautés homosexuelles et hétérosexuelles.

La biphobie

Les bisexuel(le)s sont à la fois rejetés par les hétéros et gays. Pour tous, les bisexuel(e)s ne sont que des gays/lesbiennes qui renient leur homosexualité et se cachent derrière l'étiquette bi. On dit aussi que nous nous servons de notre bisexualité pour mieux être acceptés socialement des hétérosexuels et de profiter de cet avantage social.

De plus, pour les homos, nous sommes des traitres à leur cause, une entrave à l'épanouissement du mouvement gay et lesbien. Evidemment, les activistes bisexuels sont en désaccord avec ce point de vue ! Être bi n'empêche pas de militer aux côtés des gays et des lesbiennes pour plus de droits, de reconnaissance sociale, d'acceptation. N'en déplaise aux gays, les bisexuel(le)s sont aussi un peu (ou très) homosexuels. À ce titre, ils subissent les mêmes problèmes de discriminations, violences verbales et/ou physiques, moqueries...

Mais dans le fond est-ce que je suis homo?

Nombreux (homo et hétéro) se posent des questions sur la bisexualité. Ainsi beaucoup pensent que la bisexualité n'est qu'une phase de transition et/ou confusion dans laquelle les bisexuel(le)s ne seraient pas encore bien fixé(e)s quant à leur sexualité. Si cela est vrai pour certains bi, plusieurs d'entre nous sont absolument sûr(e)s d'être attiré(e)s par les personnes des deux genres, sans confusion aucune. On peut être bisexuel(le) pour la vie, ce qui tend bien à prouver que ce n'est pas qu'une phase.

Joignez-vous à notre communauté Profitez de tous les avantages d'être membre

La société est basée sur beaucoup de principes judéo-christiano-islamiques qui font les lois et rendent certaines choses ou comportements "dégoûtante"...
Bonjour ou Bonsoir,<br />C'est un plaisir de vous lire ; vous posez des questions et ne vous vautrez pas dans le jugement. <br />À mon hum...
Mais que c'est vrai !! Bravo pour cette article, ROSATA !
On est classé par genre et couleur... Pansexuelle, demi-romantique, ...
Ca devient un peu ...

Connexion or S'inscrire